Magazine

Les actionnaires de La BIAC pour la dissolution volontairement de cette institution financière

«Panorama Economique» de ce week end revient sur la décision des  actionnaires de la Banque internationale pour l’Afrique au Congo (BIAC) qui ont opté  pour la dissolution volontairement de cette institution financière.

Selon leur avocat conseil, Me Pierre Okendembo, un liquidateur chargé de désintéresser tous les créanciers a été désigné.

De son côté, la Banque centrale du Congo (BCC) s’oppose à cette initiative, car, indique son gouverneur, Déogratias Mutombo, il y a déjà des preneurs qui se sont annoncés pour reprendre la BIAC.

Autre information traitée dans cette rétrospective de l’actualité économique de la semaine, la Fédération des entreprises du Congo (FEC) antenne du Kongo-Central s’insurge contre la tarification effectuée actuellement par la Société de gestion de péage du Congo (SOPECO) sur la route nationale numéro 1 Kinshasa-Matadi.

Les opérateurs économiques réunis au sein de la FEC indiquent que cette société calcule les taxes à payer au taux de 1 250 francs congolais pour un dollar américain, sans aucune source de référence.